CISALB

LOGO CISALB

Le CISALB (Comité Intersyndical pour l’assainissement du Lac du Bourget) est un établissement public de coopération intercommunale. Ce syndicat mixte fermé est composé de 5 élus de la Communauté d’agglomération de Chambéry métropole et de 5 élus de la Communauté d’agglomération du lac du Bourget.

Les plans d’actions (contrats de bassin versant) sont conduits sous l’autorité du comité de bassin versant du lac du Bourget, constitué de 110 personnes et présidé par Michel Dantin.

Le CISALB s’appuie sur un comité scientifique constitué de 21 personnes et présidé par Emmanuel Naffrechoux, directeur du Laboratoire de chimie moléculaire et de l’environnement.

UN VASTE CHAMP D’INTERVENTION

Le CISALB a 6 compétences déléguées par Chambéry métropole et par Grand Lac

  • Le suivi et la réhabilitation de l’ancienne décharge de Viviers-du-lac;
  • Les études, la réalisation, la gestion, le financement des réseaux généraux et équipements d’assainissement réalisés en commun;
  • La surveillance de la qualité des eaux du lac du Bourget et des rivières du bassin versant;
  • Les travaux annexes de dépollution du lac du Bourget;
  • L’animation pédagogique tout public pour les domaines de compétences exercés;
  • La coordination des démarches territoriales de gestion de l’eau et des milieux aquatiques (contrat de milieu, schéma d’aménagement et de gestion des eaux).

Les agents du CISALB assurent les missions suivantes :

Contrat de bassin versant

  • pilotage du plan : responsable de la programmation,
  • assainissement : coordinateur du programme de travaux,
  • déchets toxiques et effluents industriels : co-animateur de l’opération,
  • pesticides : acteur et animateur du programme,
  • pêche et milieux aquatiques : acteur et animateur du programme,
  • restauration des rivières : assistant technique,
  • protection contre les crues : assistant technique,
  • suivi de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques : opérateur,
  • action pédagogique et de communication : opérateur,
  • suivi quantitatif de la ressource en eau : opérateur,
  • gestion des zones humides : coordinateur de programme,
  • plan de gestion du lac : opérateur.

Galerie de rejet au Rhône

  • travaux d’entretien de l’ouvrage,
  • suivi du rejet au Rhône.

Décharge de Viviers-du-Lac

  • suivi environnemental du site,
  • travaux de réhabilitation paysagère.

Le Cisalb est membre de plusieurs associations :

  • Association Rivière Rhône Alpes dont le rôle principal est l’animation du réseau régional des techniciens et gestionnaires de milieux aquatiques à travers des actions permettant l’échange de connaissances et d’expériences.
    Coordonnées : 7 rue Alphonse Terray – 38000 GRENOBLE / Tél. : 04 76 70 43 47 – Fax : 09 55 07 64 75 / arra@riviererhonealpes.org
  • Association Graine Rhône Alpes, réseau régional de l’éducation à l’environnement.
    Coordonnées : 32 rue Sainte Hélène, 69002 LYON / tél. 04 72 77 19 97 – Fax : 04 72 77 19 98 / info@graine-rhone-alpes.org  www.graine-rhone-alpes.org
  • CPIE Savoie Vivante
  • Réseau EEDD 73 Savoie

Lien vers le site : http://www.cisalb.com

ZOOM SUR … LE CONTRAT DE BASSIN VERSANT

Un contrat de bassin versant est un programme technique et financier. Institué par la circulaire du 5 février 1981, il est un outil d’intervention à l’échelle d’un bassin versant. Il définit et met en œuvre un programme d’actions (études, travaux…). Les opérations inscrites dans ces contrats bénéficient d’un soutien financier spécifique du Conseil général de la Savoie, de l’Agence de l’eau, de l’Etat, de la Région Rhône-Alpes, de l’Europe… A l’échelle du territoire du lac du Bourget – 588 km² 1000 lms de rivières, 300 zones humides, c’est le CISALB, comité intersyndical d’assainissement du lac du Bourget, constitué par la GRAND LAC et Chambéry Métropole qui coordonne l’ensemble du contrat. Un premier contrat de bassin versant a été réalisé entre 2003 et 2009. Il a traité de la dépollution de l’eau, de la restauration des milieux aquatiques, de la gestion des crues, de l’action pédagogique et du suivi environnemental des milieux. C’est un budget de 80 millions d’euros qui a été engagé sur le territoire.

Un deuxième contrat a été signé le 27 octobre 2011.

Télécharger  le Dossier presse contrat bassin versant

Télécharger le bilan à mi parcours du contrat

 

Inscription en déchetteries c’est ici