Inondations

inondation d'une rue

Courant  2016, la Communauté d’Agglomération intégrera la compétence « prévention des inondations » en vertu de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 dite « GEMAPI »  (Gestion des Milieux Aquatiques et de prévention des Inondations). Ce texte concerne les missions suivantes :

  • l’aménagement de bassin ou d’une fraction de bassin hydrographique
  • l’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau, canal, lac ou plan d’eau, y compris les accès
  • la défense contre les inondations et contre la mer
  • la protection et le restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides, ainsi que des formations boisées riveraines.

S’agissant des inondations, le risque recouvre les notions de probabilité de survenue d’une inondation et de vulnérabilité à cet événement de la santé humaine, de l’environnement,des biens et de l’activité économique. Dans le cadre de cette compétence, Grand Lac assurera :

  • la définition, le recensement, la création, l’entretien et le renouvellement des ouvrages naturels ou artificiels visant à la réduction du risque d’inondation,
  • les études et propositions de prescriptions d’urbanisme visant à la réduction du risque d’inondation

Sur le territoire, les besoins en matière de prévention des inondations ont d’ores et déjà été définis par le Schéma Directeur de Prévention contre les Crues établi par les services de l’Etat en 2013. Les investissements correspondant aux actions décrites par ce schéma sont estimés à environ 18.4 M€.

Dans le cadre du mandat 2014/2020, une première enveloppe de 4 Me a été inscrite au Programme Pluriannuel d’Investissements pour la réalisation des premiers ouvrages.

Un premier chantier phare…

 Le confortement des digues du Sierroz

Le programme  en cours d’élaboration en concertation ville/agglomération vise  à conforter ces digues avec quatre objectifs principaux :

  • rétablir une revanche de sécurité vis-à-vis de la surverse, pour les digues dans les secteurs où elles présentent actuellement un risque de surverse pour la crue de protection (linéaire évalué dans le diagnostic de sureté à 140 m en rive gauche et à 100 m en rive droite) : cette revanche pourra être obtenue par rehausse des digues, ou recalibrage du lit (abaissement du fond du lit, élargissement…) permettant d’augmenter sa capacité ;
  • réaliser une étanchéité permettant d’éliminer le risque d’érosion interne et redonnant des marges de sécurité satisfaisantes vis-à-vis du risque d’instabilité par grand glissement ;
  • mettre en place une surveillance permettant à la fois de surveiller l’évolution sur le long terme des comportements hydraulique et mécanique de ces digues et de surveiller ces ouvrages en temps réel durant les crues et en situation post-sismique ;
  • rétablir les aménagements écologiques du lit réalisés dans le cadre des travaux engagés en 2009 et assurer un aménagement des berges et des crêtes de digue répondant aux différentes contraintes et usages.

2009 - 11 - 01 - Restauration Sierroz - 001

Inscription en déchetteries c’est ici

Service des Ports – Paiement en ligne des emplacements portuaires par carte bancaire : ATTENTION code erroné. Veuillez utiliser le n° suivant : 015680