Le SCoT Métropole Savoie

Un SCoT, c’est quoi ?

Le SCoT est un document d’urbanisme. Il est l’outil de conception et de mise en œuvre d’une planification stratégique intercommunale, à l’échelle d’un large bassin de vie, pour 15 à 20 ans. Il fixe des orientations en matière d’organisation de l’espace et d’urbanisme, d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement…

Les PLH (Programmes Locaux de l’Habitat), PDU (Plans de Déplacements Urbains), PLU (Plans Locaux d’Urbanisme), PLUi (Plan Locaux d’Urbanisme Intercommunaux) doivent être compatibles avec le SCoT.

Le territoire du SCoT Métropole Savoie

Pourquoi réviser le SCoT de Métropole Savoie ?

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de Métropole Savoie, approuvé en 2005, est l’un des premiers de France à avoir vu le jour. Sa révision est rendue nécessaire par une obligation de renforcer sa compatibilité avec le nouveau Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Rhône Méditerranée, et par de nouvelles dispositions législatives et réglementaires que le SCoT doit respecter. Il s’agit par ailleurs d’un choix politique des élus de Métropole Savoie, qui fait suite à l’évaluation du SCoT réalisée en 2015. Depuis le 1er janvier 2017, le Syndicat mixte intègre 14 communes supplémentaires correspondant à l’ancienne Communauté de communes Cœur des Bauges. La révision du SCoT est donc menée sur un nouveau périmètre de 1 200 km² accueillant 243 000 habitants.

Quel défi pour la révision du SCoT ?

Réviser le SCoT de Métropole Savoie, c’est bâtir un projet au service de l’attractivité du territoire et au service des habitants actuels et futurs, tout en assurant la cohérence des choix d’aménagement. La révision du SCoT Métropole Savoie se propose de viser et approfondir les orientations suivantes, permettant de poursuivre les efforts déjà engagés et d’intégrer de nouvelles ambitions :

  • Accompagner les territoires dans une gestion économe du foncier ;
  • Veiller à la pérennité des ressources et du patrimoine environnemental du territoire ;
  • Assurer un parcours résidentiel effectif pour tous les ménages ;
  • Inscrire la question des mobilités au cœur du projet d’aménagement, jusque dans les communes rurales ;
  • Accompagner le territoire vers la transition énergétique ;
  • Intégrer le développement du numérique ;
  • Définir un nouveau projet économique (intégrant les activités agricoles et touristiques) ambitieux et réaliste

En savoir plus sur la révision du SCoT