GRAND LAC

La Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget aujourd’hui dénommée Grand Lac  a été créée en janvier 2007 dans le cadre de la loi sur la coopération intercommunale de 1999. Cette nouvelle forme d’intercommunalité est venue se substituer à la Communauté de Communes du Lac du Bourget, créée fin 2001 par transformation du Syndicat Intercommunal du Lac du Bourget (SILB) qui existait depuis 1954.

1er Janvier 2017 …

une nouvelle collectivité

« GRAND LAC »

La Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget (CALB), la Communauté de Communes du Canton d’Albens (CCCA) et la Communauté de Communes de Chautagne (CCCH) ne font plus qu’une ! La nouvelle intercommunalité baptisée « Grand lac » s’étend désormais sur tout le pourtour du lac du Bourget.

Capture

 

Le regroupement de la CALB, de l’Albanais et de la Chautagne est une conséquence directe de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), promulguée en août 2015. Cette dernière s’inscrit elle-même dans un mouvement de fond, initié en 2009 avec le rapport Balladur et confirmé par plusieurs lois encourageant la simplification de l’organisation des collectivités territoriales françaises. La création du statut des métropoles en 2014 (loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles) ou le passage de 22 à 13 régions en 2015 en sont les concrétisations.

La loi NOTRe s’articule autour de deux grands axes : une nouvelle répartition des compétences entre les départements et les régions ainsi qu’un renforcement des intercommunalités, qui se traduit par une hausse du seuil minimal de population à 15 000 habitants (contre 5 000 auparavant) et l’attribution de nouvelles compétences.

Une intercommunalité plus forte

En faisant évoluer la taille et le champ de compétences des intercommunalités, la loi NOTRe permet la création d’ensembles cohérents disposant de moyens suffisants pour mettre en œuvre des projets d’envergure pour ses habitants. Sur notre territoire, le lac du Bourget constitue le trait d’union entre la CALB, l’Albanais et la Chautagne. Il donne du sens au rapprochement des trois intercommunalités et devient ainsi l’élément fédérateur de la nouvelle entité. Une nouvelle entité qui s’attachera avant tout à préserver et améliorer la qualité du territoire, le capital commun des habitants. Développement économique et touristique, protection et gestion optimale des ressources, essor harmonieux du territoire (grâce aux politiques d’urbanisme et d’habitat, d’organisation de la mobilité ou encore d’accès au numérique) feront partie des priorités.

Des changements en perspective donc, mais certaines choses ne changeront pas pour les habitants. Ainsi, même si son siège sera situé à Aix-les-Bains, Grand Lac met un point d’honneur à incarner la collectivité de proximité pour l’ensemble de sa population. Une antenne locale est  donc maintenue en Chautagne et en Albanais

Le Lac du Bourget … l’élément fédérateur

Landscape of a long lake
Le lac du Bourget constitue le capital commun que partagent les habitants des 28 communes de l’agglomération. Vivre au bord du plus grand lac naturel de France est un atout qui définit l’identité « Grand Lac » et qui est placé au cœur des préoccupations des élus communautaires. En effet, réfléchir au lac, à sa protection environnementale conduit à se questionner sur l’ensemble des politiques que la Communauté d’Agglomération met en œuvre désormais :  développement économique et touristique, urbanisme, habitat, qualité de l’eau, protection des zones humides et de la biodiversité, gestion des rivières, imperméabilité des sols, inondations, performance des systèmes d’assainissement, gestion des déchets, modes de transport…

Grand Lac.. une collectivité.. 3 adresses

  • Siège : 1500 boulevard d Lepic – 73100 Aix-les-Bains

 

  • Antennes locales :
  • 60 rue Joseph Michaud ALBENS – 73410 ENTRELACS
  • 172b rue de Jérusalem – zone artisanale – 73 310 Ruffieux

Enquête port à sec 2017 – Votre avis nous intéresse ! Cliquez ici